Mardi Globenet #54

, par Jean-Noël Moureau

Mardi Globenet du 11 aout 2009

Présents : Jacques, Joël Pothier (R@S), Jean-Noël, David (taffit, Sud éducation),
Christophe (Whilem), Jonathan

en ligne : e1000
voip + en ligne : Jean-Michel

voip très dégradée ce soir(1/5 voire moins...), sans doute une panne siemens
du CICP
le repondeur asterisk est ok

Ordre du jour
========

- Incidents : no-log vs neuronexion
- finances
- contrat serveur dédié
- contacts / coordonnées :
- Rappel de procédure

Réunion
=====

Retour sur les points de la réunion de juillet

Incidents

  • Peu d’incidents ce mois-ci (à part coupure mode No-Log) par rapport au mois de juin.
  • Suite à des modifications réseau chez Gixe [http://www.gixe.net/] et sur le Pouix [http://www.pouix.net], le lien direct entre Globenet et Neuronnexion a été perdu. Attila, la machine qui reçoit les connexions modems chez Neuronnexion n’est donc plus joignable comme avant. Neuronnexion a travaillé pour nous permettre de retrouver le lien et une solution temporaire est mise en place nous permettant de l’interroger via Internet (solution non perenne d’un point de vue de la sécurité et de la confidentialité).

Finances

  • La propositions de LO a été retenue. On peut maintenant bénéficier
    d’une facturation sur une demie-baie ce qui nous allège de 300 euros par mois. C’est une bonne nouvelle qui va nous permettre d’envisager
    le futur avec beaucoup plus de sérénité.

Hébergement virtuel

  • On n’a toujours pas fait le point sur une machine typique pour l’hébergement virtuel ce qui fait que l’on ne peut pas réellement travailler sur les tarifs des prestations d’hébergement virtuel et finaliser la proposition de contrat.
  • Une proposition de contrat existe, la troisième du nom à la page
    https://outils.globenet.org/wiki/asso/contrats/contrat_dedie_virtualise. Il n’y a pas d’info sur le wiki sur les capacités de ces machines, on a pas
    d’idée précise des potentiels, de la taille des disques, de la mémoire, etc.
    Les caracteristiques dans le wiki ne décrivent que les machines réelles.
    https://outils.globenet.org/wiki/tech/machines
  • Machine serveur pour virtuel : CPU Core 2 Duo 2GHz, 4 Go de RAM, 500 Go de RAID1 (2 disques de 500)
  • L’approche initiale : hébergement de 4 machines virtuels avec les quotas suivants
    • 20% disque, le reste est plus flou mais on pourrait arrêter aussi 20% de la capacité pour le CPU et la RAM
  • On parle de la théorie, pour un serveur typique, ce qui n’est noté nul part.
  • Le deuxieme serveur dédié à LO pour qu’on puisse faire des xens
    et aussi notre sauvegarde
  • concernant le 2ème serveur dédié pour marsnet ; du coté marsnet on est prêt a le mettre en prod juste besoin d’un acces à lo et de 5 ip
    c’était déja le cas le mois dernier et on aimerait avancer sur cette question, ce qui permettrait de libérer notre ancien serveur à Paris où on fait nos sauvegardes. Ce serait bien que l’on ait une personne précise de globenet qui soit notre contact pour ça.

Le Contrat

  • Jon rappelle que la Conf propose de nous mettre en contact avec leur juriste pour nous aider sur cette question.
  • Il y a une clause qui ne plait pas à Jean-Noël : « l’engagement de globenet » : dès lors que tu mentionnes pas de droit à indemnité, ça impliquerait qu’il y a des indemnités par ailleurs. En Général, les contrats précisent des montants d’indemnités en fonction de ce que le client a payé, et non pas du manque à gagner en cas de défection, c’est peut-être un aspect qu’il faudrait y préciser. En cas d’urgence, le délai d’urgence peut-être réduit voire supprimé. Ce n’est pas la question de l’indemnité qui y est à retenir. Il faudrait donc le corriger en ce sens.
  • La partie sur la conservation des logs est bizarre (dans le paragraphe
    responsabilités) Proposition : ce n’est pas de notre responsabilité de conserver les logs, c’est du ressort du contractant
  • Il est inutile de préciser dans le contrat que GN se réserve le droit de couper le serveur en cas de réquisition :
    • le droit pénal ou administratif prévaut sur le droit comercial par défaut.
      Il n’est donc pas nécessaire de l’écrire ;
    • pour les logs, c’est en effet à celui qui loue le serveur de faire le
      nécessaire mais c’est utile de préciser cette responsabilité dans le contrat.
  • Pour l’accès à la salle (machines), proposition de modification par l’ajout de la phrase suivante : « Cependant, à titre exceptionnel, le contractant pourra accéder à sa machine en présence d’un accompagnateur désigné par Globenet »
  • "Définition des prix" : Pour la définition des prix et forfaits dans le contrat, les quotas seront fixés au cas par cas pour chaque contrat, en fonction notamment de la machine alors utilisée et des besoins du contractant.
    • Note : les tarifs et les quotas matériels peuvent être modifiés
      lors de la signature du contrat en accord avec Globenet pour une demande spécifique.
    • http://www.globenet.org/Globenet-co-location.html contient des
      données tout à fait pertinentes pour les précisions dans le contrat.
  • Comment fait-on avec les autres serveurs dédiés deja existants ?
  • une fois ce modèle de contrat finalisé, on devrait pouvoir régulariser la
    situation des hébergés non contractualisés
  • "’aspect financier" :
    • il faut faire en sorte que un serveur soit amorti sur 2 ans, c’est à dire que la personne ait payé son bout de baie, son serveur et l’usage de la BP. Et que l’on soit bénéficiaire.
    • Par mois, Globenet paye environ 65 euros par machines en gros (20 machines pour 1300 euros de frais par mois). Il faudrait refaire les calculs avec les vrais chiffres. Il semble qu’il y ai un soucis. Les chiffres
      donnés ne permettent pas d’amortir les machines

Finances bis

  • Il faudra refaire des discussions sur nos finances :
    • Est-ce qu’on peut voir les 3 parties de gn séparement ? non, il n’est plus question d’envisager une césure de globenet
    • pas sur... il y a différentes activités mais on ne peut pas les envisager _séparément_ no-log pourrait par exemple glisser dans le rouge, et dans ce cas-là il faudra peut-etre envisager un co-financement par don
  • Quel est le coût global de l’infrastructure, et qu’est-ce qui
    rapporte de l’argent ?
    • la baie TH2 fait 42U, 8 sont occupés par du matériel divers. 28U actuellement sont utilisés utilement. 1350 euros de coût pour cette baie.
      19 machines dans la baie (sans compter les équipements techniques qui sont au nombre de 5). donc un cout de 77 euros par machine sur cete baie
      et le meme chiffre si l’on considère les U utiles, soit 77 euros par U.
      (Les 19 machines occuperaient sensiblement 20U dans la baie). Une page wiki est à créer là-dessus et à travailler au fond on prévoit un atelier de travail sur les finances ...

Contacts

  • On a maintenant les moyens de faire des extractions précises des données de l’hébergement (vues AlternC) et de les recouper avec les données facturation.
  • Proposition de mail (voir https://outils.globenet.org/wiki/gestion/mail )
    On ajoutera le tableau complet des données dont on dispose sur l’hébergé : il aura la possiblité de les corriger par retour.
  • on pourrait alors simplement préciser : "Merci de vérifier la validité des données dont nous disposons et de nous faire parvenir les corrections éventuelles"
  • On verra l’adresse d’expéditeur avec yanic. Il a une meilleure vision des données.
  • Il faudra donner un aspect moins administratif et commercial aux motivations de l’envoi de ce mail en précisant d’abord que Globenet est une association et que nous cherchons avant tout à retrouver un lien fort avec les hébergés. Cela va être le premier contact direct avec les hébergés depuis un bon moment. Il vaut mieux que ça ne paraisse pas trop froid. la phrase d’après "Dans un premier temps, nous avons besoin du contact technique...", est à modifier.
  • On en profite quand meme pour dire que cette reprise de contact permettra en outre de faciliter la mise à jour des serveurs, qui nous pose problême justement à cause des manques de contacts.. Émile corrige la page wiki

Rappel de procédure

Le gobby n’est destiné qu’à synthétiser la teneur de la réunion. Ce n’est pas un média pour la réunion même. Les discussions doivent avoir lieu de vive voix, via la VOIP ou via IRC, pas via le Gobby. les trucs qui n’ont pas été discutés n’ont rien à faire dans le compte-rendu Gobby.

Compte tenu des difficultés de fonctionnement de la voip au cicp (problême réseau en soirée) il est recommandé aux participants de s’assurer du fonctionnement des outils de communication “avant” la réunion (en particulier de gobby qui est essentiel pour suivre les débats)