2015-01-13 - Mardi Globenet #119
Mardi Globenet #119 du 13 janvier 2015
2015-04 - Mardi Globenet avril 2015
Mardi Globenet du 14 avril 2015
2015-05-12 - Mardi Globenet mai 2015
Mardi Globenet du 12 mai 2015
2015-11 - Mardi Globenet novembre 2016
Mardi Globenet du 10 novembre 2015
2016-01-12 - Mardi Globenet janvier 2016
Mardi Globenet du 12 janvier 2016
2016-02-09 - Mardi Globenet février 2016
Mardi Globenet du 9 février 2016
D'autres articles
Mardi Globenet #20
Ambiance studieuse ce soir au CICP au milieu des enveloppes à envoyer aux membres et aux hébergés.

14 novembre 2006. Grosse journée de travail pour certains

Jean Claude,le comptable de Globenet et Nicolas ont préparé les relevés annuels des hébergés de ceux qui payent par prélèvement automatique (90%) et de ceux qui paient par chèque (10%). Jean Claude fait remarquer que 5% de mauvais payeurs occasionnent 50% du travail. Il brandit une liasse de lettres qu’il a envoyées à l’association xxxxx et déclare que « il ne faut pas hésiter à ’couper le courant’ aux mauvais payeurs. » et que « on n’a plus le temps de s’occuper des gens sympa ».

Il va passer sa journée, demain, à rédiger des courriers aux récalcitrants et à leurs banques. Nicolas vérifie que le numéro des factures envoyées correspond aux numéros de la base comptable de Globenet (la fameuse base ni-faite-ni-à-faire).

Dans le local à côté, Jacques efface le contenu d’un disque dur et Jean Michel fait des essais de VOIP. Au moment de coller les enveloppes pour les envoyer aux hébergés, on ne peut pas le faire, parce que se pose la question : comment appeler à être, rester, devenir... membre de Globenet. Donc, du coup, il faut se réunir.

La réunion. Présents : Valentin, Jacques, Nicolas, Jean Michel, Maurice, Norbert, Alejo, Antoine, la voix de Lunar, le mail de Yoann, l’ombre du reflet de Jonathan. l’odre du jour : point compta point internews point technique (bon, soyons francs, point pannes) point Globenet membership policy.

Point compta.

Grace au travail de Jean Claude et de Nicolas, tout roule bien finalement.

Un virement de 4000€ a été envoyé aux caisses de retraites (URSAFF) (Globenet paie peu à peu les retraites correspondant aux anciens salariés).

L’association rembourse aussi 5000€ à Valentin. Le solde mensuel est stable et positif.

Synthèse légale

Un correcteur professionnel a proposé de corriger la syntaxe de la synthèse légale. Sa méthode (envoyer en vis a vis sur un fichier texte, le texte original et le texte corrigé) est toutefois assez lourde à traiter. Nicolas propose de lui donner un accès au Spip (de toute manière, cette synthèse légale devrait rester telle qu’elle jusqu’à fin décembre ndlc). Un jour, Antoine aura le temps d’entrer en contact avec lui.

Le conseil d’administration de Globenet n’a toujours pas été déclaré à la préfecture. Nicolas montre un papier rose marqué ’préfecture de police’ à remplir. Valentin (président de Globenet) regarde ailleurs. Yanic (secrétaire de Globenet) n’est pas là. En principe, le secrétaire doit recopier le passage de l’AG ou sont cités les membres du CA et l’envoyer. C’est tout.

Point Internews.

Internews est hébergé depuis à peu près 1 an (il me semble) par Globenet. Ils sont très rapidement montés en puissance et utilisent à eux seuls 10 comptes informatiques.

On ne s’y retrouve plus car ils n’ont qu’un seul compte comptable. Ils payent actuellement 200 euro par mois.

Valentin dit qu’il leur faudrait un serveur dédié, et que, tôt ou tard, ils auront besoin d’un administrateur système et que, éventuellement, il pourrait les mettre en relation avec des gens compétents.

Point technique/pannes

C’est la rançon du succés. Il y a eu une affluence d’ouverture de comptes no-log ces derniers temps nous rappelle Jacques. Valentin ajoute que les revenus des modems RTC s’étiolent, déduisant que c’est le webmail qui augmente.

Par écrit, Yoann dit qu’il faudrait « nettoyer » ces comptes no-log (= je suppose, effacer les données de ceux qui sont inutilisées depuis longtemps.

Jacques rappelle l’historique des (petites) pannes : Elles suivent le changement du noyau de Bender (un des serveurs de Globenet ndlc). Valentin propose de racheter des disques (durs). Nicolas lui rappelle que Gn en a déjà 5 en stock. Il ajoute que c’est l’accès au disque qui est lent. Valentin propose alors d’acheter une seconde carte RAID. La discussion devient technique : Jacques « passer de raid 5 en raid 1 » Valentin « mettre en raid 10 » De toute manière, la cause du problème n’est pas élucidée. Valentin met la visite à ce serveur dans sa to-do list.

A ce moment là, on entend la voix de Lunar dans le VOIP. Ou plutôt, on entend le son de la voix de Lunar, car ses paroles sont inaudibles. On capte quand même le sens général (il n’est pas content), mais il écrit en même temps et Nicolas résume : Pourquoi cela ne marche pas ? On gaspille de l’energie. Antoine rappelle qu’un sympathisant d’Angoulème nous avait contactés, il dit que Gn ne se ruinerait pas en achetant des billets de train aux bénévoles, et que ’il faut’ aller voir les amis de la liberté partout où il se trouvent.

Point membres :

Nicolas rappelle que c’est compliqué du point de vue comptable de demander une cotisation (chèques à demander et donc à recevoir en + de du prélèvement annuel).

Valentin pense que, de toute manière, il faut demander clairement et par écrit aux hébergés si ils veulent rester ou devenir membres, avec une demande de réponse claire et également écrite.

L’adhésion deviendrait alors gratuite. Une proposition de demande d’adhésion sera donc jointe aux envois de relevés comptables des hébergés.

La réunion se termine, Jean Michel émettant le voeu de régler ces problèmes de VOIP afin d’abolir les distances.