Le GRI (Groupe de réflexion Interdisciplinaire) s´est constitué en 1983 comme un département de réflexion du Groupe Science Culture fondé en 1982 sous la co-présidence d´Henri Atlan et Jacques Robin, avec Jean-Pierre Dupuy comme vice-président.

Le GRI animait des réunions autour de trois thèmes centraux : l´impact des technologies informationnelles, la question de l´évolution biologique, les concepts d´autonomie et de complexité. René Passet, Jean Pierre Changeux, André Bourguignon, Henri Atlan, Edgar Morin, Joël De Rosnay, Cornélius Castoriadis, Isabelle Stengers participaient entre autres à ces débats.

En 1985 le GRI publiait une lettre d´information mensuelle, la Lettre Science Culture du GRI. Elle se voulait un espace d´information critique sur les multiples interactions entre science et culture. Armand Petitjean, Ilya Prigogine, Basarab Nicolescu et bien d´autres y écrivaient. Bioéthique sociale, auto-organisation, théorie de l´autonomie, partage des richesses et des activités, conception systémique, sémantique générale, crise de la psychiatrie, concept de système politique en étaient des thèmes discutés.

En 1987, le GRI deviendra le GRIT (Groupe de Réflexion Inter et Transdisciplinaire) et en janvier 1990 la Lettre Science Culture deviendra Transversales Science Culture, lettre bimestrielle poursuivant les mêmes objectifs.