Globenet - breves http://www.globenet.org/ Militantisme, liberté d'expression, hébergement et services internet : dernieres breves/infos fr Globenet Globenet Globenet Creative Commons by-2.5 Globenet http://www.globenet.org/IMG/siteon0.png?1246720755 http://www.globenet.org/ Globenet Journée protection des données de l'OLN - Conférence gesticulée Informatique ou Libertés ? et Ateliers http://www.globenet.org/breve100.html http://www.globenet.org/breve100.html À l'occasion de la la journée internationale de la protection des données personnelles, l'Observatoire des Libertés et du Numérique* a le plaisir de vous inviter à une Conférence gesticulée animée par Lunar, "Informatique ou libertés ?" suivie d'ateliers dédiés à la protection des données le dimanche 28 janvier 2018 de 14h à 18h Salle des actes à l'ENS 45 rue d'ULM, 75005 Paris, Entrée libre sur inscription obligatoire sur https://frama.link/28janvier Plus d'infos sur le site du CECIL <p>À l'occasion de la la journée internationale de la protection des données personnelles, l'Observatoire des Libertés et du Numérique* a le plaisir de vous inviter à une Conférence gesticulée animée par Lunar, "Informatique ou libertés ?" suivie d'ateliers dédiés à la protection des données le dimanche 28 janvier 2018 de 14h à 18h Salle des actes à l'ENS 45 rue d'ULM, 75005 Paris,</p> <p><strong>Entrée libre sur inscription obligatoire sur <a href="https://frama.link/28janvier" class='spip_url spip_out' rel='nofollow external'>https://frama.link/28janvier</a></strong></p> <p>Plus d'infos sur le <a href="https://www.lececil.org/node/27028" class='spip_out' rel='external'>site du CECIL</a></p> 2018-01-28T00:00:00Z text/html Offre d’Emploi CDD 1 an - Assistant / Assistante de gestion à Assodev-Marsnet http://www.globenet.org/breve99.html http://www.globenet.org/breve99.html Assodev-Marsnet, association en plein développement dans le domaine du numérique solidaire (conseils, services, formation), propose un poste d’assistant(e) de gestion, offrant d’intéressantes possibilités de formation (numérique et gestion). Le détail de l'offre <p>Assodev-Marsnet, association en plein développement dans le domaine du numérique solidaire (conseils, services, formation), propose un poste d'assistant(e) de gestion, offrant d'intéressantes possibilités de formation (numérique et gestion).</p> <p><a href="http://www.marsnet.org/spip.php?article1099" class='spip_out' rel='external'>Le détail de l'offre</a></p> 2018-01-14T22:35:22Z text/html séminaire "Résistances numériques : quels enjeux pour les associations ?" 14-15 décembre 2017 http://www.globenet.org/breve97.html http://www.globenet.org/breve97.html Ritimo organise les 14 décembre (toute la journée) et 15 décembre (matin) un séminaire sur les résistances numériques à la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l'Homme (38 rue Saint Sabin, 75011 Paris). À travers l'étude de trois grandes thématiques - propriété intellectuelle, lutte contre les tentations liberticides, souveraineté technologique - ce séminaire veut faire réfléchir les mouvements associatifs autour des questions numériques et les inviter à entrer en relation avec des acteurs de l'Internet libre pour construire des outils et des pratiques numériques en accord avec leurs valeurs : l'accès aux droits, la défense des libertés, la lutte contre les inégalités, la protection de l'environnement. Ce séminaire s'adresse aux acteurs du monde associatif et aux personnes qui font du numérique un enjeu d'éducation, d'information, de mobilisation et de travail partagé au quotidien, et qui s'intéressent à une utilisation citoyenne des technologies de l'information et de la communication. <p>Ritimo organise les 14 décembre (toute la journée) et 15 décembre (matin) un séminaire sur les résistances numériques à la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l'Homme (38 rue Saint Sabin, 75011 Paris).</p> <p>À travers l'étude de trois grandes thématiques - propriété intellectuelle, lutte contre les tentations liberticides, souveraineté technologique - ce séminaire veut faire réfléchir les mouvements associatifs autour des questions numériques et les inviter à entrer en relation avec des acteurs de l'Internet libre pour construire des outils et des pratiques numériques en accord avec leurs valeurs : l'accès aux droits, la défense des libertés, la lutte contre les inégalités, la protection de l'environnement.</p> <p><strong>Ce séminaire s'adresse aux acteurs du monde associatif</strong> et aux personnes qui font du numérique un enjeu d'éducation, d'information, de mobilisation et de travail partagé au quotidien, et qui s'intéressent à une utilisation citoyenne des technologies de l'information et de la communication.</p> 2017-12-14T00:00:00Z text/html Paris : Atelier Barcamp IA & Droit http://www.globenet.org/breve98.html http://www.globenet.org/breve98.html Lors des 6 derniers mois, magistrats, avocats et juristes de l'association **Open Law**, dont la démarche est résolument orientée sur la production de ressources ouvertes, ont travaillé d'arrache-pied pour créer un jeu de données de **Natural Language Processing** (NLP) en langue française. Dans ce jeu, chaque paragraphe de plusieurs centaines de décisions de justice récentes a été typé à la main (parmi plus de 30 catégories) grâce au logiciel open source Brat. L'objet de ce jeu de données, qui a vocation à être publié **sous licence ODbL**, est de permettre d'apprendre à reconnaître la structure d'une décision de justice. Le dataset pourra être exploité grâce des algorithmes opensource. Quant aux développements logiciels, le parser original étant en Scala-Xml, il fera appel à des compétences en **R, Python ou Scala**. Le 7 novembre prochain au Square, un événement est organisé pour **faire se rencontrer juristes et développeurs** afin de déterminer des cas d'usage concrets pour ce jeux de données. Affichage du plan des décisions, recherche ciblée dans la jurisprudence, extraction d’informations précises, outils de justice prédictive… Quels usages et quels services peuvent être créés grâce à ce dataset ? Telle est la problématique qui sera mise à l'honneur à l'occasion de ce prochain rendez-vous, au cours duquel nous définirons ensemble les défis qui seront portés le 7 décembre prochain lors du **hackathon IA & Droit** organisé dans le cadre du **Paris Open Source Summit**. Inscription obligatoire et gratuite : https://huit.re/wyFQrPn5 mardi 7 novembre 2017 18:30 Le Square 3 passage Saint-Pierre Amelot 75011, Paris Source : https://www.agendadulibre.org/event... <p>Lors des 6 derniers mois, magistrats, avocats et juristes de l'association **Open Law**, dont la démarche est résolument orientée sur la production de ressources ouvertes, ont travaillé d'arrache-pied pour créer un jeu de données de **Natural Language Processing** (NLP) en langue française.</p> <p>Dans ce jeu, chaque paragraphe de plusieurs centaines de décisions de justice récentes a été typé à la main (parmi plus de 30 catégories) grâce au logiciel open source Brat. L'objet de ce jeu de données, qui a vocation à être publié **sous licence ODbL**, est de permettre d'apprendre à reconnaître la structure d'une décision de justice.</p> <p>Le dataset pourra être exploité grâce des algorithmes opensource. Quant aux développements logiciels, le parser original étant en Scala-Xml, il fera appel à des compétences en **R, Python ou Scala**.</p> <p>Le 7 novembre prochain au Square, un événement est organisé pour **faire se rencontrer juristes et développeurs** afin de déterminer des cas d'usage concrets pour ce jeux de données.</p> <p>Affichage du plan des décisions, recherche ciblée dans la jurisprudence, extraction d'informations précises, outils de justice prédictive…</p> <p>Quels usages et quels services peuvent être créés grâce à ce dataset ? Telle est la problématique qui sera mise à l'honneur à l'occasion de ce prochain rendez-vous, au cours duquel nous définirons ensemble les défis qui seront portés le 7 décembre prochain lors du **hackathon IA & Droit** organisé dans le cadre du **Paris Open Source Summit**.</p> <p>Inscription obligatoire et gratuite : <a href="https://huit.re/wyFQrPn5" class='spip_url spip_out' rel='nofollow external'>https://huit.re/wyFQrPn5</a></p> <p>mardi 7 novembre 2017 18:30 Le Square 3 passage Saint-Pierre Amelot 75011, Paris</p> <p>Source : <a href="https://www.agendadulibre.org/events/15702" class='spip_url spip_out' rel='external'>https://www.agendadulibre.org/event...</a></p> 2017-11-07T00:00:00Z text/html Ritimo recrute un-e chargé-e d'animation numérique http://www.globenet.org/breve96.html http://www.globenet.org/breve96.html Ritimo, réseau d'information et de documentation pour le développement et la solidarité internationale, l'une des associations fondatrices de Globenet, recrute un-e chargé-e d'animation numérique. Sous la responsabilité du délégué général, le-la titulaire du poste aura pour mission d’appuyer l’équipe d’animation, les membres et les partenaires du réseau Ritimo dans le développement, la mise en place, la gestion et l’utilisation d’outils numériques. <p>Ritimo, réseau d'information et de documentation pour le développement et la solidarité internationale, l'une des associations fondatrices de Globenet, recrute <a href="http://www.ritimo.org/Ritimo-recrute-un-e-charge-e-d-animation-numerique" class='spip_out' rel='external'>un-e chargé-e d'animation numérique</a>.</p> <blockquote class="spip"> <p>Sous la responsabilité du délégué général, le-la titulaire du poste aura pour mission d'appuyer l'équipe d'animation, les membres et les partenaires du réseau Ritimo dans le développement, la mise en place, la gestion et l'utilisation d'outils numériques.</p> </blockquote> 2017-02-10T10:59:05Z text/html Un petit bateau en papier (ou un an de régulation des télécoms) http://www.globenet.org/breve95.html http://www.globenet.org/breve95.html Une bénévole de la Fédération FDN rapporte son expérience en matière de suivi de la réglementation des telecoms et de plaidoyer auprès de l'ARCEP et de l'ORECE, respectivement l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en France et son équivalent au niveau européen. Très instructif sur la possibilité de s'impliquer sur des sujets techniques (mais pas que) par des non initié-es. Un petit bateau en papier (ou un an de régulation des télécoms) <p>Une bénévole de la Fédération FDN rapporte son expérience en matière de suivi de la réglementation des telecoms et de plaidoyer auprès de l'<a href="http://www.arcep.fr/" class='spip_out' rel='external'>ARCEP</a> et de l'<a href="http://www.berec.europa.eu/" class='spip_out' rel='external'>ORECE</a>, respectivement l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en France et son équivalent au niveau européen. Très instructif sur la possibilité de s'impliquer sur des sujets techniques (mais pas que) par des non initié-es.</p> <p><a href="http://hauteresolution.net/blog/articles/un-petit-bateau-en-papier-ou-un-an-de-regulation-des-telecoms/12/" class='spip_out' rel='external'>Un petit bateau en papier (ou un an de régulation des télécoms)</a></p> 2016-08-25T00:49:08Z text/html « La vie n'est pas un algorithme », Cologne, 2016-09-30—2016-10-02 http://www.globenet.org/breve94.html http://www.globenet.org/breve94.html La vie n'est pas un algorithme Des perspectives collectives contre l'attaque technologique Conférence à Cologne (Allemagne) du 30/9 au 2/10/2016 Des traductions sont prévues. Prendre contact avec l'organisation pour confirmer toute autre langue que l'anglais. <h3><span class='h3'>La vie n'est pas un algorithme</span></h3> <p><strong>Des perspectives collectives contre l'attaque technologique</strong></p> <p>Conférence à Cologne (Allemagne) du 30/9 au 2/10/2016</p> <p><i>Des traductions sont prévues. Prendre contact avec l'organisation pour confirmer toute autre langue que l'anglais.</i></p> 2016-08-16T09:46:10Z text/html La prise de conscience et la suite http://www.globenet.org/breve93.html http://www.globenet.org/breve93.html La prise de conscience et la suite La mauvaise nouvelle, c’est qu’après 20 ans d’échec pour convaincre les gens des risques liés à leur vie privée, une boite de Pandore s’est construite : toutes les données collectées, actuellement stockées dans des bases de données géants seront, un jour ou l’autre, divulguées et lorsque cela se produira, des vies seront détruites. Ils verront leur maison volée par des usurpateurs d’identité qui falsifient les titres de propriété (ça c’est déjà vu), leur casier judiciaire ne sera plus vierge car des usurpateurs auront pris leur identité pour commettre des délits (ça c’est déjà vu), ils seront accusés de terrorisme ou de crimes terribles parce qu’un algorithme aura scanné leurs données et aura abouti à une conclusion qu’ils ne pourront ni lire ni remettre en question (ça c’est déjà vu) ; leurs appareils seront piratés parce que leurs mots de passe et autres données personnelles auront fuité de vieux comptes, des pirates les espionneront depuis leurs babyphones, leur voitures, leurs décodeurs, leurs implants médicaux (ça c’est déjà vu) ; leurs informations sensibles, fournies au gouvernement pour obtenir des accréditations fuiteront et seront stockées par des états ennemis pour exercer un chantage (ça c’est déjà vu) , leurs employeurs feront faillite après que des informations personnelles auront servies à faire de l’espionnage industriel (ça c’est déjà vu) etc.. Du piratage du site Ashley Madison à la violation de données de l’Office of Personnel Management [le service qui gère les fonctionnaires fédéraux aux USA], ce qui nous attend est clair : dorénavant, tous les quinze jours, un ou deux millions de personnes dont la vie vient d’être détruite par une fuite de données vont régulièrement aller frapper à la porte d’un défenseur de la vie privée, pâles comme un fumeur qui vient d’apprendre qu’il a un cancer, ils lui diront : « Vous aviez raison. On fait quoi, maintenant ? » Lire l'article complet sur le Framablog <h3><span class='h3'>La prise de conscience et la suite</span></h3> <blockquote class="spip"> <p>La mauvaise nouvelle, c'est qu'après 20 ans d'échec pour convaincre les gens des risques liés à leur vie privée, une boite de Pandore s'est construite : toutes les données collectées, actuellement stockées dans des bases de données géants seront, un jour ou l'autre, divulguées et lorsque cela se produira, des vies seront détruites. Ils verront leur maison volée par des usurpateurs d'identité qui falsifient les titres de propriété (ça c'est déjà vu), leur casier judiciaire ne sera plus vierge car des usurpateurs auront pris leur identité pour commettre des délits (ça c'est déjà vu), ils seront accusés de terrorisme ou de crimes terribles parce qu'un algorithme aura scanné leurs données et aura abouti à une conclusion qu'ils ne pourront ni lire ni remettre en question (ça c'est déjà vu) ; leurs appareils seront piratés parce que leurs mots de passe et autres données personnelles auront fuité de vieux comptes, des pirates les espionneront depuis leurs babyphones, leur voitures, leurs décodeurs, leurs implants médicaux (ça c'est déjà vu) ; leurs informations sensibles, fournies au gouvernement pour obtenir des accréditations fuiteront et seront stockées par des états ennemis pour exercer un chantage (ça c'est déjà vu) , leurs employeurs feront faillite après que des informations personnelles auront servies à faire de l'espionnage industriel (ça c'est déjà vu) etc..</p> <p>Du piratage du site Ashley Madison à la violation de données de l'Office of Personnel Management [le service qui gère les fonctionnaires fédéraux aux USA], ce qui nous attend est clair : dorénavant, tous les quinze jours, un ou deux millions de personnes dont la vie vient d'être détruite par une fuite de données vont régulièrement aller frapper à la porte d'un défenseur de la vie privée, pâles comme un fumeur qui vient d'apprendre qu'il a un cancer, ils lui diront : « Vous aviez raison. On fait quoi, maintenant ? »</p> </blockquote> <p><a href="https://framablog.org/2016/07/11/la-prise-de-conscience-et-la-suite/" class='spip_out' rel='external'>Lire l'article complet sur le Framablog</a></p> 2016-07-12T00:44:51Z text/html Cryptoparty : bonnes pratiques pour la sécurité numérique, mardi 22 septembre 2015 de 19h à 21h http://www.globenet.org/breve92.html http://www.globenet.org/breve92.html Cryptoparty : bonnes pratiques pour la sécurité numérique le mardi 22 septembre 2015 de 19h à 21h Fondation Charles Léopold Mayer, **5 rue Saint Sabin, 75011 Paris prochaine rencontre numérique réalisée dans le cadre de la Plateforme e-change (http://www.plateforme-echange.org/), animée par Ritimo. • Comment fonctionne la surveillance, qui y participe, où, comment ? • Pourquoi les ONGs et les associations doivent se protéger ? • Quelles sont les bonnes pratiques pour contourner la surveillance ? Autant de questions qui seront abordées le mardi 22 septembre, La participation a cet atelier est gratuite et ouverte à tous alors n'hésitez pas à faire venir vos collègues, partenaires, amis ou autres <h3><span class='h3'>Cryptoparty : bonnes pratiques pour la sécurité numérique</span></h3> <p><strong>le mardi 22 septembre 2015 de 19h à 21h</strong> <strong>Fondation Charles Léopold Mayer, **5 rue Saint Sabin, 75011 Paris</strong></p> <p>prochaine rencontre numérique réalisée dans le cadre de la Plateforme e-change (<a href="http://www.plateforme-echange.org/" class='spip_url spip_out' rel='nofollow external'>http://www.plateforme-echange.org/</a>), animée par Ritimo.</p> <p>• Comment fonctionne la surveillance, qui y participe, où, comment ? <br />• Pourquoi les ONGs et les associations doivent se protéger ? <br />• Quelles sont les bonnes pratiques pour contourner la surveillance ?</p> <p>Autant de questions qui seront abordées le mardi 22 septembre,</p> <p>La participation a cet atelier est gratuite et ouverte à tous alors n'hésitez pas à faire venir vos collègues, partenaires, amis ou autres</p> 2015-08-31T13:11:08Z text/html Cryptoparty et vie privée, lundi 27 avril 18h @ Le Loop http://www.globenet.org/breve91.html http://www.globenet.org/breve91.html dans le contexte du [Festival des Ouvertures Utiles] Le Loop aime le concept des Ouvertures Utiles, mais c’est pas pour autant qu’il faudrait transformer notre vie privée en gruyère. Edward Snowden nous a révélé la surveillance de masse pratiquée par les états, mais nul besoin d’être un malfrat international pour s’attirer la curiosité des surveillants. Si les autorités ont les moyens de géolocaliser des squatteurs et d’empêcher une ouverture, alors il est temps de se poser des questions sur nos pratiques numériques : • Parler sur Facebook est-il un moyen sûr de communiquer ? • Mes mails seraient-ils lus systématiquement ? • Est-ce que je fais pas le con en repérant mon bâtiment sur Google Maps ? • J’utilise Yahoo ! Mail pour discuter sur Google Groups de ma page Facebook. Que puis-je faire pour plus d’autonomie et d’autogestion ? La cryptoparty est un de ces moments où des gens montrent à d’autres les problèmes pas toujours évidents que posent les outils numériques, et ensemble déterminent des pratiques saines. Pas de conférence magistrale avec un prof chiant, pas de niveau technique minimum, pas de programme précis établi à l’avance. Il n’y a que des gens avec des questions, des gens avec des connaissances, de l’échange et des ateliers pratiques. Parmi les sujets abordés : • [Chiffrement de mail] : confidentialité des mails et + si aff. • Utilisation de Tor : tu vois pas où je surfe. • Utilisation de Tails : tu sais même plus qui je suis où je suis ce que je fais, haha, c’est qui l’patron. • Réseau local : comment sécuriser le réseau d’un lieu d’ouverture. Viens avec ton ordinateur, tes questions, tes idées, pis un p’tit truc à boire parce qu’on est vachement conviviaux pour des geeks. Le lundi 27 avril à partir de 18h, au Loop. <p>dans le contexte du [<a href="http://paris.intersquat.org/festival-ouvertures-utiles/11eme-edition-du-fou-printemps-2015/" class='spip_out' rel='external'>Festival des Ouvertures Utiles</a>]</p> <p>Le Loop aime le concept des Ouvertures Utiles, mais c'est pas pour autant qu'il faudrait transformer <strong>notre vie privée en gruyère</strong>.</p> <p>Edward Snowden nous a révélé la surveillance de masse pratiquée par les états, mais nul besoin d'être un malfrat international pour s'attirer la curiosité des surveillants. Si les autorités ont les moyens de géolocaliser des squatteurs et d'empêcher une ouverture, alors il est temps de se poser des questions sur nos pratiques numériques :</p> <p>• Parler sur Facebook est-il un moyen sûr de communiquer ? <br />• Mes mails seraient-ils lus systématiquement ? <br />• Est-ce que je fais pas le con en repérant mon bâtiment sur Google Maps ? <br />• J'utilise Yahoo ! Mail pour discuter sur Google Groups de ma page Facebook. Que puis-je faire pour plus d'autonomie et d'autogestion ?</p> <p><strong>La cryptoparty</strong> est un de ces moments où des gens montrent à d'autres les problèmes pas toujours évidents que posent les outils numériques, et ensemble déterminent des pratiques saines. Pas de conférence magistrale avec un prof chiant, pas de niveau technique minimum, pas de programme précis établi à l'avance. Il n'y a que des gens avec des questions, des gens avec des connaissances, de l'échange et des ateliers pratiques.</p> <p>Parmi les sujets abordés :</p> <p>• [<a href="https://wiki.leloop.org/index.php/Pourquoi_et_comment_prot%C3%A9ger_ses_emails" class='spip_out' rel='external'>Chiffrement de mail</a>] : confidentialité des mails et + si aff. <br />• Utilisation de Tor : tu vois pas où je surfe. <br />• Utilisation de Tails : tu sais même plus qui je suis où je suis ce que je fais, haha, c'est qui l'patron. <br />• Réseau local : comment sécuriser le réseau d'un lieu d'ouverture.</p> <p>Viens avec ton ordinateur, tes questions, tes idées, pis un p'tit truc à boire parce qu'on est vachement conviviaux pour des geeks.</p> <p>Le <strong>lundi 27 avril</strong> à partir de 18h, au <a href="https://wiki.leloop.org/index.php/Acc%C3%A8s" class='spip_out' rel='external'>Loop</a>.</p> 2015-04-15T14:48:04Z text/html