Accueil > Elus et responsables locaux > Avec qui travailler ? > Mobilisation d'acteurs

Témoignage d’une mobilisation des acteurs à Metz.

Comment mobiliser les acteurs d’un territoire ? C’est l’une des questions posées par le réseau UNADEL dans le cadre d’une réflexion sur l’articulation du dispositif « nouveaux services, nouveaux emplois » avec les dynamiques de développement local. 
Le 16 décembre 98, l’Union Nationale des Acteurs et des structures du Développement Local organisait une journée nationale de capitalisation, échanges et transmission de « bonnes pratiques ».
C’est à l’occasion de cette rencontre que les acteurs locaux de la ville de Metz ont apporté les témoignages d’un diagnostic partagé des besoins et des ressources de leur territoire.

 

Isabelle Kaucic, directrice de la mission locale :

« Les acteurs locaux ont mené, depuis 10 ou 15 ans, un certain nombre de pratiques visant à lutter pour l’insertion des personnes en difficulté. On ne pouvait pas faire l’économie, me semble-t-il, d’un diagnostic permettant de démontrer ce que les pratiques avaient entraîné, sachant que la loi (sur les nouveaux services – emplois jeunes) s’appuie sur un modèle nouveau de développement local durable et un nouveau mode d’intervention publique. Ce qui laisse supposer que sa mise en œuvre doit s’appuyer sur une organisation nouvelle à l’échelon local ».

 

Françoise Audubert, responsable d’un service d’économie sociale et familiale :

« C’est vraiment une démarche nouvelle qui a été initiée sur Metz (…) car pour la première fois, des acteurs économiques, politiques, institutionnels et administratifs se réunissent pour réfléchir et travailler sur ce qu’ils veulent du territoire. C’est une démarche qui nous amène à créer des synergies entre ces différents acteurs, qui amène à des coordinations entre eux, mais aussi entre les dispositifs. Pour donner un exemple, la commission « médiation » travaille en lien avec le projet de contrat local de sécurité. Cette démarche oblige à réfléchir à moyen terme et à long terme sur ce qu’ils veulent de leur ville, et donc de leur territoire dans les 5 ans à venir ».

 

Patrick Alleaume, directeur de la société Jean-Claude Decaux :

« L’idée c’était d’aller dans un quartier que nous avons choisi sur Metz (Belle Croix) pour rencontrer les acteurs de ce quartier. Le premier temps a été de rencontrer des acteurs publics, comme La Poste, l’agence EDF, le facteur, le directeur d’école, la responsable du centre social, les gens de l’OPAC aussi et de les écouter pour recenser quelles difficultés ils connaissaient sur le quartier. Cela a été fait et on a commencé à réfléchir sur les points forts du quartier pour lancer une dynamique d’adhésion à cette nouvelle démarche. Cela a très bien marché, on est à la troisième réunion et il y a de plus en plus de participants (…).On a listé les difficultés. Pour prendre un exemple, les femmes seules sont très nombreuses dans ce quartier et ont des problèmes de petites réparations dans leurs logements. A partir de ce besoin, on s’est dit que ce serait intéressant de recenser, dans le quartier, les compétences  de gens qui savent et aiment bricoler et de créer un « pool » de réparation pour ces femmes seules qui ne sont pas équipées ou ne savent pas faire ».

 

Jean Michel Rousse, maire-adjoint de Metz :

« Un diagnostic a été fait au niveau du bassin d’emploi au travers de 5 commissions thématiques qui, très régulièrement, ont travaillé pour repérer ce qui manquait sur le bassin d’emploi, sur la ville de Metz, afin d’y répondre, notamment par la création « d’emplois-jeunes ». Après un travail de synthèse, un manuscrit a été présenté au sénateur-maire de (Jean Marie Rauch) qui, après analyse, nous a donné son feu vert pour poursuivre l’action mise en avant dans cette première phase de diagnostic et passer enfin à une phase prospective. Celle-ci est déjà enclenchée  puisque les commissions ont été remises en fin de piste afin de pouvoir créer d’autres emplois. Pas spécialement en terme d’emplois-jeunes : d’autres catégories d’emplois sont plausibles. Il appartiendra aux différentes commissions, après les propositions qui sont faites, de savoir quel est le meilleur porteur de projet et comment faire arriver ces porteurs de projets à réaliser les emplois sur lesquels ils ont travaillé.

Donc la ville de Metz participe de manière très active en tant que facilitateur en tant que coordinateur des différentes commissions thématiques ».

 

 

Nouveaux services - emplois jeunes : un guide pratique"

  • Extrait du document « Nouveaux services – Emplois jeunes : Apport des territoires et contribution au développement local », décembre 1998.
  • Ce document est disponible à l’Unadel : www.unadel.asso.fr , contact : unadel@wanadoo.fr

 

Créatrices et créateurs d'activités | Accompagnateurs
Elus et responsables locaux | Etudes | Témoignages et exemples | Contacts
Bibliographie | A propos de Diane | Quoi de neuf ?

http://www.globenet.org/diane

site réalisé grâce au concours du Fonds Social Européen
site créé à l'initiative des réseaux associatifs AFIP, PEC et FNFR