Accueil > Accompagnateurs > Méthodologie> Aide à la conception de dispositifs > Elaborer un diagnostic de territoire

Élaborer un diagnostic de territoire

Le diagnostic de territoire :

- Permet de Comprendre la logique d'un groupe parmi celles d'autres acteurs sur un territoire.

- Est un support pour l'émergence de projets.

Objectifs :

 

- Démarche active du groupe en formation.

- Appropriation des données par différents acteurs.

- Appropriation du futur projet à un contexte global.

- Faire évoluer une vision de départ "a priori" en fonction d'une analyse aussi objective que possible.

 

Limites :

 

Le diagnostic n'est pas une fin en soi.

Il permet de préciser les ressources que le groupe peut mobiliser sur le territoire pour mener ses projets à bien. Le diagnostic de territoire peut être :

- un outil technique : une étape

- un outil prétexte : support pour créer le consensus dans le groupe.

- un outil méthode : support pour accompa-gner toute la démarche du projet.

Différentes approches à prendre en compte :

Etude du contexte :

- socio-économique

- environnemental

- les différentes politiques et leurs acteurs.

Les acteurs et leurs logiques (!)

- convergences, synergies,

- divergences et antagonismes,

- évolutions, projets des uns et des autres...

Points possibles à analyser :

- Environnement : sol, eau, paysage, faune, flore, climat...

- Agriculture : productions, populations, zonage, typologie, évolution, débouchés, liens avec d'autres secteurs.

- Milieu rural : population dans son cadre de vie, évolution politique et économique, marchés et filières, politique de développement.

 

Préalables et règles du jeu :

 

- Pour les formations-actions : s'en servir pour faire parler les gens sur un territoire.

- Ne marche que si la démarche est conduite par les stagiaires eux-mêmes : bien définir le rôle du formateur (divers enquêteurs).

- L'intervention d'experts n'est utile que si le groupe a déjà fait le point sur son propre savoir et ce qui lui manque.

 

Pièges à éviter :

 

- Ne pas aller plus loin que le seuil d'informations utiles (cf autre page).

- Qui fait le diagnostic ? Quelle latitude ont les participants pour commenter la situation observée ?

- Un diagnostic constitue une remise en question d'une vision du territoire qu'on a "a priori", il est donc dérangeant. Est-on prêt à jouer le jeu ?

- Règle : on part des faits, on se donne des éléments objectifs.

 

 

ETAPES DU DIAGNOSTIC

METHODOLOGIE ET PRATIQUES POSSIBLES

 

Π- Quels sont nos objectifs ?

 

Cette étape amène déjà des critères de suivi et d'évaluation.

 

Faire parler le groupe :

- Objectifs communs.

- Appropriation du travail à venir.

- Sensibilisation aux résultats.

 

 - De quoi part-on?

 

Référence de départ sur la vision du territoire, référence pour l'évaluation :

- Atouts, contraintes, limites du territoire.

- Qu'est-ce qui se fait déjà ?

 

Œ - En groupe : regards croisés sur le territoire.

 - Sur le terrain : lectures de paysages, visites.

Ž - Eventuellement bibliographie.

 

Méthodologie : 3 niveaux de lecture :

- Descriptif : technique, physique, humain...

- Mise en relation des différentes observations (ex : Comment se situe le parcellaire par rapport à l'habitat).

- Explicatif (pourquoi c'est comme ça) : dynamique, incluant l'approche historique, éventuellement apport bibliographique.

 

 

 

Ž - Etapes pour la réalisation d'actions :

Propositions d'actions :

- qui fait quoi et quand (individuellement, collectivement).

- comment on le fait, moyens à mobiliser.

Intervenants, experts :

On prépare à l'avance leur intervention (préciser ce que le groupe sait déjà sur le sujet, intervention cadré sur un domaine précis).

 

 - Suivi, évaluation :

 

- Se fait au fil du temps en va-et-vient avec les phases de diagnostic et d'action.

- Sert de bases à des propositions de complément d'études.

- Se fait en fonction des objectifs définis au départ (phase 1).

 

Seuil d'informations utiles :

 

Au terme d'un premier diagnostic, repérer un seuil d'informations utiles qui permet de démarrer des propositions d'actions.

Puis, va-et-vient :

- complément de diagnostic (biblio, intervenants, visites...),

- propositions et hypothèses,

- test sur le terrain,

- nouveaux besoins d'informations.

 

 

Créatrices et créateurs d'activités | Accompagnateurs
Elus et responsables locaux | Etudes | Témoignages et exemples | Contacts
Bibliographie | A propos de Diane | Quoi de neuf ?

http://www.globenet.org/diane

site réalisé grâce au concours du Fonds Social Européen
site créé à l'initiative des réseaux associatifs AFIP, PEC et FNFR