Accueil > Créatrices et créateurs d'activités > Mettre en oeuvre votre projet > Statuts > Le café lecture "Les Augustes" ou comment combiner statut associatif et structure commerciale

Le café lecture "Les Augustes" ou comment combiner statut associatif et structure commerciale

Créé à Clermont-Ferrand depuis deux ans, "Les Augustes" est un café normal - à ceci près qu'il vise la promotion de l'écrit et de la lecture sous toutes leurs formes, en lien avec la lutte contre l'illettrisme. Initié par le CREFAD, il s'est enraciné dans le milieu associatif, avec le projet culturel d'être un lieu de citoyenneté et de convivialité pour positiver la relation à l'écrit. Pendant 2 ans, une commission du CREFAD s'est réunie et a abouti à la création d'une association, "Les Amis du Café Lecture", qui porte le projet culturel de ce lieu. Néanmoins, en étudiant les aspects juridiques et administratifs des cafés associatifs, la nécessité est apparue de créer une SARL pour les aspects commercial du projet. Ont pesé sur ce choix la pression du syndicat des cafetiers, et la nécessité de prêts bancaires (150 000 F) pour rénover le local, la banque ne prêtant qu'à une structure de type SARL.

Une SARL s'est donc constituée avec 3 particularités statutaires : les actionnaires sont des associations ; les 2 gérants de la SARL sont des bénévoles ; les bénéfices exceptionnels sont réinvestis dans la SARL, et ne sont donc pas taxés car ils ne sont pas redistribués à des particuliers.

Ces particularités soumettent la dynamique commerciale aux décisions des actionnaires associatifs. C'est donc le projet culturel des associations qui guide les choix économiques et en est l'arbitre. Un exemple : à l'origine le café ne servait pas d'alcool, mais on s'est aperçu que cela éloignait le public masculin* des activités proposées par les Augustes. La décision a été prise de servir de l'alcool, mais seulement les après-midis et soirs et uniquement du vin ou de la bière de qualité afin de ne pas rentrer dans des consommations habituelles et excessives d'alcool.

La SARL a un salarié et Les Amis du Café Lecture ont obtenu un CES et deux emplois jeunes. Ces derniers sont au service de l'association et servent au bar lors des animations culturelles. Une des difficultés a été de pouvoir fournir un montage juridique et administratif cohérent avec les échos différents qu'en donnent les diverses administrations. Il n'y a en effet aucune continuité dans leurs discours qui souvent se contredisent en fonction des interlocuteurs. Même chose pour trouver les informations juridiques permettant la construction originale de cette activité. En effet les techniciens ne savent pas forcement adapter leur discours et fouiller les méandres du juridique pour s'adapter : "la technique du droit est idéologique".

Combiner statut associatif et structure commerciale 

"Il est important de bien opérer la distinction entre les deux", mais on reste souvent à la limite de la légalité. L'important est alors de garder une véritable éthique au sein du projet et une bonne dose de conviction pour faire face aux difficultés. Reste qu'avec la fiscalité des associations, l'on ne sort pas du paradigme "employeur & employé" qui ne correspond que partiellement à la réalité

* souligné par le secrétariat de rédaction… !

Jérome Deconinck,
RELIER

Créatrices et créateurs d'activités | Accompagnateurs
Elus et responsables locaux | Etudes | Témoignages et exemples | Contacts
Bibliographie | A propos de Diane | Quoi de neuf ?

http://www.globenet.org/diane

site réalisé grâce au concours du Fonds Social Européen
site créé à l'initiative des réseaux associatifs AFIP, PEC et FNFR