Anti-terrorrisme et censure du web, l’état ne peut pas (encore) faire ce qu’il veut
Le 31 janvier 2019, le rendu du jugement du 20 décembre 2018 au tribunal administratif est (...)
3 lois pour surveiller Internet
2001-2006 : 3 lois, de l’anti-terrorisme à la cyber-surveillance.
pré projet de loi Hadopi : l’argumentaire du gouvernement
les considérants du texte soumis au conseil d’Etat
Fichage des internautes : deux nouveaux projets de décret
Le retour du grand méchant projet de décret
Le texte du projet de décret LCEN (le retour) présenté et surligné
Ce décret ’anti-anonymat’ précise quelles sont les données que doivent conserver les F.A.I. et les (...)
le rapport parlementaire d’avril 2008 sur l’application de la LCEN
On présente rapidemement le rapport des députés Jean Dionis du Sejour et Corinne Erhel, En (...)
D'autres articles
Mobilisation pour l’Internet libre

Dans le cadre de la réforme du droit européen sur les communications électroniques, (dit « Paquet Télécom »), une série d’amendements menace l’architecture ouverte d’internet et prépare le contrôle et la surveillance des internautes.

Dans la ligne de la « riposte graduée » (rapport Olivennes et loi Hadopi), ils introduisent le filtrage du réseau, la collecte privée de données personnelles, et excluent l’autorité judiciaire.

La procédure est marquée par une abondance d’amendements mouvants, obscurs ou elliptiques, et par des votes anticipés dès la rentreée parlementaire, excluant toute possibilité de débat contradictoire dans ce dossier complexe.

Globenet a envoyé un courrier à tous les eurodéputés, leur demandant de reporter le vote, ou de s’opposer à certaines mesures.

La mobilisation citoyenne est cruciale. La dernière réunion des commissions ayant lieu aujourd’hui 7 juillet, il est urgent de contacter directement vos eurodéputés pour leur expliquer que ces mesures sont une menace à la liberté, la démocratie et la diversité sur Internet.

• L’annonce de La Quadrature du Net
• Comment agir, MAINTENANT


Mise à jour, mercredi 9 juillet

La mobilisation des internautes a été efficace, mais les amendements problématiques ont été adoptés en commission parlementaire. Il reste la possibilité de demander un report du vote final.

• Le commentaire de La Quadrature du Net


Mise à jour, jeudi 10 juillet

La campagne éclair est terminée. Elle a donné quelques résultats. À suivre au cours de l’été, chez La Quadrature.

[1] Blocage administratif : le ministère de l’Intérieur attaqué par le représentant de la CNIL

[2] Blocage administratif : le ministère de l’Intérieur attaqué par le représentant de la CNIL

[3] Blocage administratif : le ministère de l’Intérieur attaqué par le représentant de la CNIL