2013-12-10 - Mardi Globenet #106
Mardi Globenet du 2013-12-10 - Mardi Globenet #106
2014-01-14 - Mardi Globenet #107
Mardi Globenet du 2014-01-14 Mardi Globenet #107 présents : cicp : Michel, jacquesB, jon, (...)
2014-02-11 - Mardi Globenet #108
Mardi Globenet #108 du 11 février 2014 présents : cicp : Michel, Christophe, Jacques puis Jon (...)
2014-03-11 - Mardi Globenet #109
Mardi Globenet #109 du 11 mars 2014 présents : cicp : Christophe, Jacques, fereideun, Gé, (...)
2014-04-08 - Mardi Globenet #110
Mardi Globenet #110 du 8 avril 2014 présents : cicp : Michel, Christophe, Jacques, Mauricette, (...)
2014-05-13 - Mardi Globenet #111
Mardi Globenet #111 du 13 mai 2014 présents : marc, WhilelM, JacquesB, Michel distant : David, (...)
D'autres articles
Mardi Globenet #6
CR de la réunion mensuelle du 13 septembre 2005

présents : Jean-Michel (sinerJ), Florence, Valentin, Jérémie, amie de Fanta, Jacques B. Yanic, Antoine, Fanta, Philippe, Nicolas, 2 animateurs de l’EMAP Ordre du jour :
• Globenet à la fête de l’humanité
• les travaux informatiques de l’été
• la réouvertures à de nouveaux membres et la politique tarifaire
• la date de l’AG annuelle de Globenet
• le tour des projets des uns et des autres

Globenet à la fête de l’humanité

A côté des stands de TF1, Hachette, FT... il y avait un "village du libre" rassemblant les promoteurs des logiciels et de l’esprit libres : Lealinux, Framasoft, April... et Globenet représenté par Yanic, ce qui a permis :
• des discussions avec le public (« Globenet existe toujours ? ») ;
• une discussion avec la fédération des centres sociaux de Paris à propos des EPN [1] ;
• une reprise de contact (et de fil RSS) avec Framasoft.

(Yanic rappelle également que les ’comités pour le non’ étaient à la fête)

Bilan des travaux informatiques du mois d’août

historique : Les programmes et configurations des serveurs de Globenet avaient été ajoutés et modifiés au fil des ans et des circonstances.

Les informaticiens de Globenet sont repartis à zéro et ont refait l’installation et l’organisation des 4 serveurs chargés de l’hébergement mutualisé de Globenet avec pour certains de nouveaux disques durs, sur lesquels a été installée la dernière version de linux/debian et d’AlternC.

La réinstallation a occasionné des coupures de service de 2 ou 3 heures pendant quelques jours en août. Une défaillance simultanée de deux disques durs et le rythme provisoirement hebdomadaire des sauvegardes ont été la cause de la perte d’une semaine de messages (en pratique 1 ou 2 jours pour l’internaute ’moyen’). Les statistiques de visite des sites web ont été remises à jour, avec un historique depuis janvier 2005. Ces évolutions ont été documentées sur le nouveau site de Globenet.

bilan : L’ensemble du système est désormais rationnel, donc Globenet peut rouvrir les adhésions.

Réouverture des adhésions / Politique tarifaire

historique : Il existe, jusqu’à présent, 2 moyens d’être hébergé par Globenet :
• adhérer à Globenet
• utiliser la formule ’1901.org’ d’hébergement sans adhésion.

Depuis 1 an environ, la méconnaissance des ressources informatiques et leur instabilité empêchaient les nouvelles adhésions : on pouvait quitter Globenet, mais plus y entrer.

Depuis le début de 2005, il y a eu, néanmoins, 60 demandes d’informations sur l’hébergement à Globenet, et 5 demandes pour 1901.org.

Les nouvelles formules proposées :
• le principe de base est que Globenet n’accepte plus que le paiement par prélèvement automatique (la moitié des associations hébergées a déjà accepté de basculer vers ce mode de paiement) ;
• dans le même esprit, le formulaire d’abonnement serait à remplir en ligne, avec un clic pour accepter les conditions ;
• cependant, le formulaire de prélèvement automatique et l’envoi des statuts (pour les candidats membres) seront toujours envoyés par courrier postal.

A partir de ces principes, l’hébergement et l’adhésion seraient découplées :
• Le nouvel hébergé paie 15, 30 ou 60€ par mois suivant le type d’hébergement choisi.
• S’il le souhaite, il peut adhérer à Globenet ; l’adhésion est toujours modérée par le CA de Globenet qui accepte ou refuse le nouvel adhérent au vu des statuts ; le prix annuel de l’adhésion serait de 30€.

Remarque de Jérémie, du centre social Elisabeth sur le paiement par carte bleue : Avec le prélèvement automatique, un nouveau dirigeant d’association élu en cours d’année, et qui n’aurait pas lui même signé l’hébergement, pourrait avoir l’impression qu’il n’est pas engagé par le prélèvement mensuel. Avec un prélèvement annuel par CB, ce qui est versé est versé et le nouvel élu n’aurait pas à endosser les choix financiers de son prédécesseur.

Remarque de Valentin sur les prix élevés de l’hébergement chez Globenet :
• De toute manière, ce sont des petites sommes et - en général - une association n’en est pas à compter jusqu’aux unités d’euro.
• Ces tarifs élevés génèrent des revenus qui permettent à Globenet de développer des ’filiales’ ou des partenariats comme Marsnet et de soutenir des initiatives démocratiques.

Jérémie ajoute :
• Globenet n’est pas plus cher qu’un hébergeur commercial.
• Ce serait bien que Globenet formalise l’argumentaire de Valentin afin qu’une association puisse ’vendre’ le choix de Globenet à d’éventuels bailleurs de fonds.

Remarques de Jacques B et de Florence sur l’idée de ’tarif libre’ : L’hébergeur associatif RAS pratique un "tarif libre". De même, le tarif de Marsnet n’est que "conseillé". Dans la pratique, presque tous les hébergés choisissent le tarif conseillé.

Remarque de Valentin sur les tarifs appliqués à 2 ’gros’ hébergés : La Confédération Paysanne et Pénélopes paient 120 euro car elles utilisent beaucoup de ressources informatiques. Il serait raisonnable de les repasser à 60 euro.

Remarques d’un peu tout le monde sur les bas tarifs à appliquer à certaines associations des PVD : Conclusion provisoire : à voir au cas par cas.

Date de l’assemblée générale 2005

Elle aurait lieu une fois les inscriptions formellement réouvertes. A priori en novembre, après la réunion mensuelle du 8 novembre. Un samedi semble être le meilleur jour. A fixer rapidement.

Projets des uns et des autres

Florence / Marsnet : Le week-end du 19 ou du 26 novembre à Marseille, AssoDevéMarsNet prévoit une rencontre entre hébergeurs [2]. Par ailleurs, MarsNet essaie d’impulser en PACA un réseau de structures intéressées par les outils de travail en réseau (SPIP, wiki, ...) [3] et un réseau d’entraide entre hébergeurs.

A ce sujet, Jérémie propose un lieu de discussion, sur le site de Globenet, pour des investissements logiciels communs à plusieurs associations membres de Globenet.

Yanic / maison des métallos / centre social Elisabeth : Un atelier Spip est organisé à Belleville [4] organise chaque jeudi, de 19h à 21h. Le public est en hausse, jusqu’à 35 présents, dont 3 ou 4 ’fondus’ de Spip ; des utilisateurs ’coincés’ dans un squelette, et des curieux. L’atelier a le projet d’organiser des petits groupes, et aussi peut être des stages payants sur 2 jours.

Philippe / enseignant en lycée : Projet de partenariat de 16 élèves de seconde avec un lycée du Sénégal. Philippe souhaite :
• créer un site internet propre au projet ;
• mettre en place une liste de diffusion ;
• attribuer un e-mail à chaque élève.

Les bénévoles lui conseillent de louer un nom de domaine sur Gandi (15€ par an) et les connaisseurs de Spip lui conseillent de créer un site avec Spip. Il pourra héberger ce site chez Globenet.

2 animateurs (fondateurs ?) de l’EMAP L’EMAP est une association pour l’emploi des jeunes informaticiens issus de l’immigration. Basée dans le 11ème, son but est de former ces jeunes diplômés à un travail d’équipe afin de faire la transition entre les études et le monde de l’entreprise. Les bénévoles soulignent le besoin des associations en techniciens motivés ; Valentin fait remarquer que les motivations des travailleurs associatifs sont bien particulières.

Rendez vous est pris pour la réunion d’octobre (11 octobre). Antoine propose d’y inviter Me Livory, avocate au barreau de Paris, pour faire le point sur la législation s’appliquant aux hébergeurs et aux FAI.

Fin de réunion informelle et diverses infos sur Globenet et associés : Globenet est né il y a 10 ans en partenariat avec APC (association for progressive communication, existant depuis 1990) dans le but de promouvoir le développement par les télécommunications ; Gitoyen est né 5 ans plus tard, et a 2 points de transit et 70 accords de peering.

[1] L’EPN (établissements publics numériques) est un label pour des centres sociaux qui disposent d’une dizaine d’ordinateurs et qui font de la formation basique à internet.

[2] La rencontre est finalement reportée au printemps.

[3] semblable à ce qui existe en Languedic-Roussillon http://outils-reseaux.org

[4] 126 avenue de Belleville, métro Belleville