L’incident chez Orange qui révèle le traitement de données personnelles par le ministère de l’intérieur
Les exégètes amateurs reviennent sur un incident entraînant le blocage lundi matin de nombreux (...)
3 lois pour surveiller Internet
2001-2006 : 3 lois, de l’anti-terrorisme à la cyber-surveillance.
pré projet de loi Hadopi : l’argumentaire du gouvernement
les considérants du texte soumis au conseil d’Etat
Fichage des internautes : deux nouveaux projets de décret
Le retour du grand méchant projet de décret
Le texte du projet de décret LCEN (le retour) présenté et surligné
Ce décret ’anti-anonymat’ précise quelles sont les données que doivent conserver les F.A.I. et les (...)
le rapport parlementaire d’avril 2008 sur l’application de la LCEN
On présente rapidemement le rapport des députés Jean Dionis du Sejour et Corinne Erhel, En (...)
D'autres articles
Le texte du projet de décret LCEN (le retour) présenté et surligné
Le projet de décret applique strictement ce qui était déjà demandé aux hébergeurs et aux F.A.I. par l’article 6 de la LCEN.

On dirait que l’Etat agit dans l’ombre pour faire toute la lumière sur les agissement des internautes.

En effet ; ce projet de décret avait déjà été présenté une première fois aux organismes consultatifs à la veille de l’élection présidentielle. Il avait ; à l’époque, "soulevé un tollé" à la suite d’une tribune de Phillipe Jamet du GESTE parue dans ’Le Monde’.

Ce projet revient à la veille des élections municipales.

Ce projet a été publié hier sur le site du journal "les Echos"

Il est, cette fois, dénoncé par la peu connue "Commission supérieure du service public des postes et communications électroniques", ou CSSPPCE.

Cette commission n’a pas de site officiel, mais on peut lire ici, que :
• "La création de cette Commission, créée par la loi n°90-568 du 2 juillet 1990 relative à l’organisation du service public des postes et télécommunications, relève de la volonté d’établir un nouveau mode de contrôle parlementaire"

Ci après, le projet de décret publié par "les Echos" mis en forme et surligné, avec une petite présentation juridique artisanale.


le projet de decret