Internet et la régulation des reseaux
Bref tour d’horizon des industries en réseaux (dont internet fait partie) du point de vue d’un (...)
L’adresse IP, une donnée privée ?
Un feuilleton juridique en huit épisodes.
Quelles libertés défend la Comission Nationale Informatique et Libertés ?
Alors que les annonces se succèdent dans l’actualité à propos de filtrage d’Internet et de (...)
Hadopi V2 : retour du fond blanc
Petite victoire très provisoire en ce début d’été 2009 : le projet gouvernemental Hadopi a (...)
Un FAI ADSL associatif !
L’association FDN propose depuis 1992 des services internet. Aujourd’hui, FDN est offre d’accès (...)
Loi "Création et Internet" et composition pénale
les logiciels de filtrage Hadopi : un ’plaider coupable’ pour les innocents
La vie privée est-elle soluble dans les nanotechnologies ?

Nano : 0,000000001. Dans un nanomètre c’est à peu près la taille de 3 atomes... C’est à cette échelle que fonctionnent les « nanotechnologies ».

Encore au stade de la recherche et du projet, certaines des applications envisagées par leurs promoteurs n’auront pas d’autre conséquence que la fin de la vie privée...

En effet, l’œil humain ne distingue plus grand chose quand on arrive au micron... Comment alors lutter contre notre surveillance par des nano-robots disposant de nano-caméras ? Comment se déplacer librement en n’étant pas immédiatement localisé·e par des nano-puces émetant des ondes radios ?

Le 2 juin, le Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA), l’Institut National de Polytechnique de Grenoble (INPG) et le Conseil Général de l’Isère, inagurent Minatec, le plus grand pôle de recherche publique européen pour les nanotechnologies. Décidé dans l’opacité, avec le soutien des industriels et de l’armée, Minatec sera le temple qui batira ces nouveaux outils de contrôle social.

Afin de réfléchir et d’agir, l’Opposition Grenobloise aux Necrotechnologies organise du 30 mai au 2 juin, quatre jours d’activités, discussions, manifestations contre Minatec et son monde.